Affiche de l’exposition. © tcherdyne communication & design 2009


13 septembre 2007: La Municipalité d’Yverdon-les-Bains déclare 2010 année du 750e

L’anniversaire de la Ville neuve d’Yverdon-les-Bains sera célébré au travers d’une mosaïque de manifestations populaires, culturelles et sportives.


Janvier 2008

Un appel est lancé aux sociétés locales intéressées par l’organisation d’un évènement à inscrire dans le calendrier du 750e, ainsi qu’aux diverses entités culturelles de la ville, aux écoles et au Service communal de la jeunesse. Aucun thème n’est imposé afin de susciter la participation du plus grand nombre et de garantir la diversité des manifestations.

De tous les projets présentés, 40 seront retenus par la Municipalité. Parmi eux, une proposition individuelle, celle de Françoise Waridel : une exposition d’œuvres picturales (peintures, gravures, dessins) de différentes époques représentant Yverdon et son château. L’exposition devrait se tenir dans la salle des expositions temporaires du château, de décembre 2009 à mi-mars 2010.


Décembre 2008

Un projet et un budget devant être mis sur pied pour être soumis à la Municipalité et présentés aux futurs mécènes et sponsors, Françoise Waridel (initiatrice du projet) prend contact avec Dominique Tcherdyne (muséologue). Elles ont déjà eu l’occasion de collaborer, notamment sur le projet d’exposition Pestalozzi, le changement (Yverdon, 2004).


18 décembre 2008: première séance de travail Waridel/Tcherdyne

Françoise Waridel explique son idée d’exposition d’œuvres picturales de différentes époques représentant Yverdon et son château. Les œuvres qui seront présentées appartiennent à des particuliers, au Fonds d’art visuel de la ville d’Yverdon-les-Bains et au Musée d’Yverdon et région. La plupart sont inconnues du public. Un très gros travail de prises de contact et de négociations reste encore à faire, et on ne sait pas combien d’œuvres seront prêtées ni ce qu’elles représenteront.

Le but étant de transposer le rêve dans la réalité et d’assurer sa qualité et sa faisabilité, Dominique Tcherdyne propose un concept d’exposition en forme de promenade chronologique. Celle-ci sera composée de deux volets  complémentaires: une présentation thématique associant la riche iconographie existante avec l’histoire de la cité d’une part, et la présentation des œuvres prêtées d’autre part. Ce montage permettra de présenter une exposition au contenu riche et de pallier ainsi les incertitudes inhérentes à l’idée de départ et qui pourraient compromettre sa réalisation.

Cette première séance sera suivie par de nombreuses autres, réelles, téléphoniques et virtuelles (via google docs).


8 janvier 2009: présentation de l’avant-projet

Dominique Tcherdyne présente à Françoise Waridel le concept qu’elle a développé depuis le 18 décembre, ainsi qu’une première estimation budgétaire. L’étude qui a été menée apporte toutes garanties quant au résultat final et à la faisabilité de l’exposition, celle-ci pouvant être présentée seule et/ou accompagnée d’une série d’œuvres.

Première esquisse d’intention pour les panneaux graphiques. © tcherdyne communication & design 2009

La date d’inauguration ayant été fixée au 3 décembre, les délais sont courts. La décision est prise d’aller de l’avant en attendant le feu vert officiel, qui sera donné le 23 mars 2009.


De janvier à début décembre 2009: période d’intense activité

  • Préparation d’un dossier de demande de fonds
  • Recherche de mécènes, sponsors et soutiens
  • Prises de contact et négociations en vue d’emprunts avec les collectionneurs privés, le Fonds d’art visuel d’Yverdon-les-Bains et le Musée d’Yverdon et région
  • Définition du scénario thématique et de son découpage
  • Plans d’aménagement, contrôles statiques
  • Elaboration du design graphique de l’exposition
  • Numérisations, prises de vue, traitements d’images
  • Etude muséologique détaillée, thème par thème
  • Rédaction des notices et textes historiques, relectures et corrections
  • Etude préalable pour la définition du système de fixation
  • Réalisation des fichiers au graphisme sophistiqué
  • Tests de qualité pour les tirages numériques grands formats
  • Rassemblement du matériel biographique qui sera regroupé dans un cahier mis à disposition des visiteurs, préparation des étiquettes
  • Finalisation des 36 fichiers Illustrator pour les tirages grand format (230 x 100)
  • Design graphique de la banderole extérieure, des affiches, affichettes, cartons d’invitation, enveloppes et cartes postales commémoratives
  • Tirages numériques grands formats
  • Montage des structures et mise en place de l’exposition
  • Suspension des tableaux aux cimaises, étalagisme des vitrines
  • Conférence de presse

Toutes opérations menées avec succès… et une solide dose d’opiniâtreté, l’un n’allant pas sans l’autre!

Article annonçant l’exposition. La Région Nord vaudois


3 décembre 2009: vernissage de l’exposition

Article du 7 décembre 2009. La Région Nord vaudois


14 mars 2010: finissage de l’exposition sous forme d’une ultime visite commentée

Article paru dans la revue Votre Musée (AMY), no 27, avril 2010


19 juin 2010: l’histoire d’Yverdon en un clic!

Mis en ligne le 7 juin, le site de l’exposition est annoncé 19 juin par l’Office du Tourisme

Un site internet est né, suite au succès rencontré par l’exposition « Yverdon et son Château au Fil du Temps » ayant pris fin en mars.

L’internaute à la recherche d’informations sur l’histoire de la cité thermale et de son majestueux château aura tout loisir de se documenter sur ce tout nouveau site qui fait la part belle aux illustrations, récits et autres anecdotes qui retracent l’histoire d’Yverdon-les-Bains.

Il est désormais possible de découvrir ou redécouvrir cette exposition d’une qualité extraordinaire qui avait connu un très vif succès fin 2009 et début 2010. Elle avait été présentée dans le cadre du 750ème de la ville et menait le visiteur dans les méandres d’une ville au passé historique passionnant.